Les mineurs et la corrida à l'étranger : mise à jour

Publié le par PSY

 

equateur-venezuela.jpg

 
Par rapport à notre article de décembre 2012, quelques avancées :
 
Au Venezuela
 
- Dans l’État de Carabobo, un tribunal de protection de la jeunesse a décidé le 02 décembre 2013 que les moins de 18 ans ne pourraient plus accéder aux arènes de cet État. Rappelons que celles-ci incluent les arènes de la capitale Valencia, 2èmes plus grandes arènes d'Amérique latine (25 000 spectateurs) après la Monumental de Mexico.
-  Dans l’État de Zulia, un tribunal de protection de la jeunesse a décidé le 23 octobre que les moins de 18 ans ne pourraient plus accéder aux arènes de cet État. Celui-ci est le plus peuplé du Venezuela, et les arènes de sa capitale Maracaïbo peuvent accueillir plus de 15 000 spectateurs.
 
En Équateur
 
L'article 11 de la résolution 008-2013 en date du 10 sept 2013 du CNNA [Conseil National de l’Enfance et de l’Adolescence], sur le Règlement pour l’accès aux spectacles publics qui affectent l’intérêt supérieur des enfants et des adolescents, interdit la présence des moins de 16 ans aux spectacles de tauromachie et de combats de coqs sur tout le territoire national.

 

Commenter cet article