D'une violence à l'autre, que disent les études ?

Publié le par PSY

VetAgroSup-copie-1

 
Nous avons fait référence, dans l'article précédent, au colloque intitulé « L'animal peut-il être une sentinelle des maltraitances humaines ? », qui a abordé en décembre 2011 la question du lien entre violences sur animaux et violences sur humains. 
 
Parmi les interventions, celle d’un psychiatre participant à la coordination de notre collectif portait sur les données des études réalisées sur ce sujet : « D’une violence à l’autre, que disent les études ? ». On peut en lire la retranscription dans le bulletin en ligne de juillet 2012 de La Fondation Droit Animal, éthique, et sciences, p 25.
 
Logo LFDA  La Fondation Droit Animal, éthique et sciences
 
Cet article est sans doute austère, de par son caractère très synthétique, mais il a le mérite de faire le point exhaustif sur les données des études publiées à cette date dans des revues à comité de lecture, à savoir 43 études axées sur les femmes et les enfants victimes de mauvais traitements en famille ou à l'école, et 45 études axées sur les auteurs de conduites déviantes, notamment agressives, et d’infractions, notamment violentes (6 études étant communes à ces deux champs).
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

pierre chantelauze 04/08/2012 13:41

L'abolition de ce"patenariat"honteux avec la"corrida"semble une évidence à toute personne de bon sens.
Laissons les enfants jouer aux quilles.
Au lieu de leur donner le goût de torturer des animaux.