Le malaise des enfants devant une « capea »

Publié le par PSY

Une vidéo illustre la réaction spontanée de beaucoup d'enfants face à un spectacle tauromachique, même bénin.

En marge de la Féria de la Pentecôte 2018 à Nîmes, des capeas étaient organisées avec la participation d’écoles de tauromachie du coin. Les capeas sont des démonstrations non formelles où des apprentis toreros s’exercent sur des veaux ou des vachettes avec une cape, sans leur infliger de blessures sanglantes. C’est donc la forme la plus « bénigne » de la tauromachie espagnole, qui a pour but à la fois de permettre aux jeunes apprentis de s’entraîner, et d’accoutumer les jeunes spectateurs aux spectacles taurins.

La vidéo ci-dessous a été tournée le 19 mai 2018 à Nîmes. Son auteure, vétérinaire, est légitimement préoccupée par les pratiques tauromachiques.

On y voit un jeune bovin, harcelé et stressé, qui s’essouffle et se fatigue jusqu’à chuter.

Et on y entend les commentaires de fillettes qui s’émeuvent spontanément du sort du veau.

Nous relayons donc cette vidéo car elle illustre avec pertinence le rapport empathique des enfants aux animaux, rapport que les spectacles taurins s’efforcent de dévoyer.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Messéan 28/05/2019 22:41

Je suis horrifiée de voir que des parents laissent leur enfants vivre une telle cruauté.
Parents dégénérés

Gauvain 03/09/2018 15:57

Article interessant.
Amener des enfants aux spectacles taurins ou autres spectacles cruels les fragilise et les ecoeure. L'enfant est normalement enclin a l'empathie et de plus en plus d'enfants et de jeunes vomissent la souffrance envers les animaux. Beaucoup font preuve de courage pour sauver un animal et beaucoup deviennent benevoles pour les sauver. Ne faisons pas souffrir les enfants et offrons leur un monde de compassion, de bonte, et de bonheur.

LE CALLONNEC 23/07/2018 16:04

inadmissible d'initié des jeunes enfants à une tradition barbare et sanguinaire .Honte à la france